segunda-feira, setembro 26, 2016

le temp

Défois j´ai l´ impresion de ne pas acompagner mon époque.
Á cet instant tout se défile très vite, tout bouge rapidement, et pas moi.
Je suis lá, je n´arrive plus acompagner le temp, le temp fuis entre mes doigts. 
J´ ai peur, je sens que je perds de la vitesse. 
Ce précieux tictac pèse sur mon Corp. 
Épuisé du stress des gens,  leurs histoire me fatigue.
Mon espris ne repond plus.
Je meurs chaque jour un peu plus.
Rien ne l´ arrête.

Sem comentários: